Une visite de la Maison des Femmes pour un projet ambitieux !
 

Les élèves de 1STMG1 ont fait le choix de travailler sur la prostitution des jeunes filles dans les quartiers populaires durant l'heure d’accompagnement personnalisé. C’est ensemble qu’ils ont défini leur sujet d’étude et ensemble qu’ils construisent leur matériel de prévention à l’attention des autres élèves du lycée.
 
Leur idée est de réaliser un court-métrage qui pourra être utilisé par l’ensemble de la communauté éducative du lycée Louise Michel et proposé à l’Académie de Créteil pour faire face à un fléau qui touche de plus en plus nos territoires : la prostitution de jeunes filles mineures, entre 14 et 18 ans.
 
Afin de travailler au mieux ce sujet encore méconnu par l’ensemble des institutions, ils.elles ont fait appel à l’aide de la Maison des Femmes de Saint-Denis. C’est le Docteur HATEM en personne qui est venue échanger avec eux.elles dans leur classe.
La discussion fut riche et des pistes de réflexion furent apportées par ce médecin engagée en Seine-Saint-Denis et au fait des violences multiples que subissent certaines femmes au quotidien. Le Docteur HATEM leur a également apporté des idées de lectures et de films pour enrichir la construction de leur court-métrage.
 
Rendez-vous était donné deux semaines après sa venue dans leur classe.
 
Le mercredi 3 février, c’est à la Maison des Femmes que nous nous sommes retrouvé.es. Nous fûmes accueilli.es par le Docteur HATEM bien sûr, ses collègues (médecins et infirmières) et par Camille COTTIN, actrice célèbre et amie du Docteur HATEM ! Quel honneur pour les élèves d’être reçu.es, écouté.es et considéré.es par des personnes si investies et si reconnues pour leur engagement.
 
L’échange fut extraordinaire. Les élèves exposèrent les différentes scènes imaginées pour leur court-métrage et se lancèrent dans quelques improvisations épatantes. Camille COTTIN fut d’une bienveillance à tous égards et fut très encourageante. Elle proposa ainsi à la classe des 1STMG1 d’être la marraine de leur film. Depuis, elle guide les élèves dans la réalisation de leur projet.
 
L’ambition est grande. Nous avançons pas à pas mais les élèves apprennent, échangent, se révèlent et construisent des compétences certaines. C’est tout l’objet de l’accompagnement personnalisé qui doit proposer à chacun de nos élèves des approches pédagogiques bien différentes de celles réalisées dans nos cours plus « classiques ». C’est bien là l’essentiel !